iZap4u.com

The best way to enjoy the next hour.
Ne plus voir cette fenêtre
Pour ne rien rater d'iZap4u, clique ici
alex-grey-meditation-universal-consciousness

La réalité n’existe pas

Publié il y a 1 an, 6 mois

3089

vues

Toutes les publicités ont été retirées de ce site qui vit désormais grâce à vos dons

Collecte du mois en cours : 6.10%

6.10%

D’après une théorie bien connue dans la physique quantique, le comportement d’une particule change selon si on l’observe ou pas. En gros ça suggère que la réalité est une illusion et n’existe que quand on la regarde. De nombreuses expériences quantiques ont été réalisées et montrent que c’est peut être le cas.

Aujourd’hui, les physiciens a l’Université Nationale d’Australie ont recréé l’expérience de la gomme quantique à choix retardé de John Wheeler, et ont confirmé qu’au niveau atomique, la réalité n’existe pas si elle n’est pas mesurée par quelqu’un.

Certaines particules qui composent notre réalité, tels que les photons et les électrons, peuvent se comporter comme des particules ou comme des ondes. La question de l’expérience, c’est à quel point un objet décide de ce comportement ? Les résultats de l’expérience montre que ce choix est déterminé par la façon dont l’objet est mesuré. « Cela montre qu’au niveau quantique, la réalité n’existe que si on la regarde », dit le chercheur Dr Andrew Truscott.

La version originale de l’expérience proposée en 1978 n’était pas concluante à cause du niveau de progrès technologique de l’époque. Maintenant il est devenu possible en utilisant des atomes d’hélium expulsés par un laser. Ils ont placé une grille devant le laser, qui permets à l’atome de passer à travers l’un des trous s’il était sous forme de particule, ou à travers l’ensemble des trous s’il était sous forme d’onde.

Si l’atome était observé et mesuré pendant sa course d’un point A à un point B, il arrivait sous forme de particule, s’il n’était pas observé, il arrivait sous forme d’onde. Le résultat est que c’est un état de conscience qui fait changer la propriété d’un atome, et donc que notre réalité tel qu’on l’expérience n’existe que parce qu’on à conscience de son état et qu’on peut la voir.

Des recherches plus abouties dans le domaine de la physique quantique pourraient un jour changer complètement nos connaissances sur notre monde.

Ça vous la coupe hein ?

(Source: http://themindunleashed.org/)

  • JuTeu

    Le chamanisme pratiqué par des sorciers appelés Naguals ( dans la région du Mexique , parle du principe de flux énergétique composés de toutes les informations de l’univers, et que nous, en tant qu’humains, pouvons tous « bouger » ; ce qui nous sert à capter ces informations. Bouger quoi? Notre « point d’assemblage », celui qui nous permet de regarder notre monde, de vivre notre vie, et donc être exposé à « cette » réalité. A noter que notre position naturelle de ce fameux point est devenue innée au fil du temps, mais que nous pouvons modifier sa position et du coup « voir » d’autres choses. Une théorie parmi tant d’autres, intéressante. Que l’on peut retrouver notamment dans l’un des livres de Carlos Castaneda – L’art de rêver, Les quatre portes de la perception de l’Univers.

    Toujours des sujets intéressants (et engagés) sur izap4u :)

  • Fabs Aub

    C’est très intéressant et cela démontrerais aussi que nous ne sommes qu’aux prémices de nos capacités. La conscience aurait un impact direct sur son environnement ? Dans ce cas qu’est-ce véritablement que la conscience ???

    • Retz woa

      En effet: le fait d’observer un phénomène quantique le fige dans un état, autrement dit, le fait de prendre conscience d’un phénomène quantique influe sur la valeur de l’objet concerné: ça s’appelle l’effet Zénon-quantique.

      Il faut que l’observateur soit conscient pour figer la particule dans son état.

      Les scientifiques se sont alors posé la question de savoir si la conscience elle même n’était pas un phénomène quantique.

      Vertigineux n’est-ce pas ?

    • jack_herrer

      ta question me fait penser à une expérience que voici : https://www.youtube.com/watch?v=-jGEgiGSGPU
      c’est basé sur le phénomène de l’empreinte. étrangement intérressant.

  • Grudu

    Aujourd’hui nous sommes sûrs que nous ne vivons pas dans une réalité virtuelle, car les grandes constantes de l’univers (nombre d’Avogadro, constante de gravitation universelle, vitesse de la lumière, etc.) sont des « nombres univers » c’est à dire des nombres irrationnels dont les décimales sont infinies et ne se répètent jamais selon un schéma logique. Or, puisqu’il est impossible de prédire la valeur exacte de ces nombres, il est exclu qu’une entité supérieure les ait crées. Par conséquent nous vivons bien dans une réalité qui n’est pas artificielle. La physique quantique ne remet en aucun cas en question la physique classique ; en physique classique, on peut prédire la chute d’un corps simplement à partir de calculs, Mais en physique quantique, c’est impossible car on parle d’un corpuscule (photon, quark, etc.) qui n’est pas soumis aux mêmes lois.

    Merci pour le post, au top les sujets, comme d’habitude 😉

    • Retz woa

      Le contre argument du nombre univers ne m’a jamais convaincu:
      Comment nous, humains avec seulement 3000 ans de civilisation dans les pattes, pouvons nous affirmer que aucune entité ne peux prédire les nombres univers ? Parce que pour nous, cela nous est impossible ? Mmh très subjective comme analyse scientifique.
      Pourtant une analyse scientifique digne de ce nom se doit d’être objective…

      • Yvan Torrivovich

        La définition même d’un nombre univers est que c’est une suite de chiffres qui ne s’interromps pas et sans suite logique alors pouvoir « prédire » un nombre univers reviendrait a prouver qu’il ne l’est pas. En gros si un nombre est univers (et on est presque sûr que certains le sont genre pi) il sera impossible de le définir même avec toutes les connaissances et outils mathématiques imaginables. De plus G la constante de gravitation n’est pas (à ma connaissance) un nombre univers et pour le nombre d’Avogadro c’est complètement impossible puisqu’il représente un nombre finis d’atome et n’a donc même pas de décimales ….

  • Retz woa

    Gros Attention:

    Les articles qui se veulent scientifique sur les phénomènes quantiques sont VRAIMENT à prendre avec des pincettes, l’interprétation macroscopique d’un phénomène quantique n’a pas toujours de sens. De plus il faut garder à l’idée que c’est du conditionnel, ce n’est même pas une théorie c’est une interprétation théorique.
    Bref gaffe à la vulgarisation scientifique sur un domaine qui nous est encore que très peu compris ^^

    Ensuite on peut en balancer plein des comme ça sinon:

    La réalité n’existe pas
    La réalité est une simulation informatique
    Notre monde est en 2d
    Nous vivons dans un trou noir
    Votre futur est déjà écrit
    Il existe une infinité de copie de vous dans d’autres mondes
    Il existe une planète en forme de canard dans une réalité alternative

    Par contre j’admet que ça à de la gueule.

    • Ilias Jaoui

      Le « monde quantique, comme s’il était planqué je ne sais où. Nous sommes le monde quantique ! Et il serait temps que les scientifiques du monde entier se mouillent et acceptent leur découverte.
      D’ailleurs il ne s’agit pas que de certaine particules élémentaires mais bien toutes qui sont sujettes à la dualité onde/corpuscule. Ca veut tout bonnement dire que tout ce qui t’entoure est à la foi une onde et un corpuscule (matière ordinaire) et que c’est notre attention qui font que nous ne les percevons que sous l’angle de matière.

      Donc non ce n’est pas du conditionnel, les expériences et leur résultat sont là. Il faut juste oser l’accepter.

      A noter que de tous tes exemples, aucun a part celui ci peut être expérimenté… là par contre tu peux parler d’interprétation théorique et de conditionnel 😉

  • Israfil

    Bonsoir,

    Si la mesure d’un être conscient suggère une réalité. Que le comportement d’une particule diffère selon si l’on observe ou pas.
    Qu’en est-il des aveugles de naissance ? Ou bien ceci n’est qu’une question de ressenti, le touché comme la vision sont juste une partie intégrante d’une seule et même chose… Comment une personne aveugle de naissance et une personne n’ayant aucun hadip peuvent-ils percevoir la réalité de la même manière ? Si l’extérieur dépend de l’observateur/ Si selon cette théorie quantique l’on peut influencer l’état de la matière selon si l’on observe ou pas; Comment les deux peuvent-ils toucher la même chose / Vivre dans un seul et même environnement ?

    J’adore ce que vous faites, la manière.. le choix des sujets que vous traitez:)
    Merci encore.

  • Yvan Torrivovich

    Wahou !! Belle démonstration d’un article faussement scientifique servant a prouver un idée métaphysique en mettant pleins de quantique de théories et des noms de Dr.
    En mécanique quantique il existe le phénomène de décohérence qui en gros dit que ce qui se passes à l’échelle nano ou échelle atomique ne s’appliques pas à un objet macroscopique (quasiment entièrement prouvé aujourd’hui) alors si on veut prouver que la réalité n’existe pas avec la physique quantique, c’et vrai à l’échelle atomique mais la physique quantique prouve que c’est faux a notre échelle.
    Par ailleurs la manière dont nous est présenté l’expérience ne ferait que mettre en évidence le 5eme postulat de physique quantique qui est que observer une particule, qui est dans plusieurs états (superposition d’états : autre postulat), revient à la forcer a définir un état. Et de la ils nous disent que c’est notre conscience qui influences la particule et pas tous les outils qu’ont utilise pour définir sa position par exemple … posmfb